Post-doctorat - nouveaux additifs biosourcés pour graisses lubrifiantes (H/F)

Description

| Centre National de la Recherche Scientifique Post-doctorat - nouveaux additifs biosourcés pour graisses lubrifiantes (H/F) Cette offre est disponible dans les langues suivantes : Français - Anglais Date Limite Candidature : mardi 11 octobre 2022 Informations générales Référence : UMR5253-SYLCAI-012 Lieu de travail : MONTPELLIER Date de publication : mardi 20 septembre 2022 Type de contrat : CDD Scientifique Durée du contrat : 6 mois Date d'embauche prévue : 1 décembre 2022 Quotité de travail : Temps complet Rémunération : 2833-4003¤ brut mensuel Niveau d'études souhaité : Doctorat Expérience souhaitée : 1 à 4 années Missions L'objectif de ce travail de post-doctorat est de développer de nouvelles voies d'accès à des graisses industrielles à partir de ressources renouvelables. Les travaux porteront sur la synthèse des molécules permettant des interactions supramoléculaires. L'étude s'accompagnera d'analyses rhéologiques. Les travaux se poursuivront éventuellement avec des essais pilotes et l'extrapolation des systèmes. Activités Ces travaux seront réalisés au sein du Département Polymères de l'Institut Charles Gerhardt à Montpellier (France) ainsi qu'au Centre de Recherche de Solaize (TotalEnergies) Compétences Chimie des polymères Contexte de travail Le groupe TotalEnergies a pris en compte les accords de Paris du 12 décembre 2015 dans sa stratégie et s'est doté d'une ambition d'atteindre la neutralité carbone à l'horizon 2050, en phase avec la société, pour l'ensemble de ses activités mondiales. Ce mouvement se traduit par la transformation en profondeur de l'entreprise : d'une major du pétrole vers un groupe multi-énergies. Durant cette phase de transition, la R&D de TotalEnergies est aux avant-postes pour préparer l'avenir. Acteur majeur de l'énergie, TotalEnergies élabore également des solutions de graisses lubrifiantes. Ces graisses sont utilisées dans toutes les industries, essentiellement pour la lubrification des roulements de tous types. Techniquement, la graisse lubrifiante est avant tout une huile emprisonnée dans un épaississant qui, sous l'effet d'une contrainte, va libérer l'huile emprisonnée afin de lubrifier l'organe de la machine. Ces propriétés sont, pour la plupart, issues du réseau formé par l'épaississant. - Chemistry - Chimie - Chemie - Reference: jobs.myscience.fr/id34517